• HOPITECH 2016 à Saint-Etienne du 4 au 6 octobre

    Cette nouvelle édition d’HOPITECH aura pour thème « Maitrise des Risques et Judiciarisation : Comment prévenir et gérer une mise en cause personnelle ? Du fait de leurs missions, les cadres techniques sont quotidiennement confrontés à la gestion des risques qui les exposent à une judiciarisation personnelle.Au-delà des méthodes de gestions des risques, les trois jours de formation permettront aux stagiaires d’anticiper et de conceptualiser les conséquences impactant leurs pratiques professionnelles.

  • Île de Nantes : un projet ambitieux préfigurant les nouvelles stratégies hospitalières

    A l’horizon 2023-2026, le nouveau CHU de Nantes ouvrira ses portes sur l’Île de Nantes accueillant l’ensemble de ses activités de court séjour. Ce projet très ambitieux est une opportunité unique pour l’agglomération nantaise et, plus largement, pour la région des Pays de la Loire, de disposer d’un hôpital de pointe, adapté aux attentes des patients et des professionnels, accessible à tous et constituant le coeur d’un quartier hospitalo-universitaire en centre-ville.

  • Centre Hospitalier Régional Haute Senne : maintenir une offre hospitalière médicale de qualité au sein de la région de Soignies

    Le Centre Hospitalier Régional de la Haute Senne à Soignies est né de la fusion, le 1er janvier 1996, des hôpitaux public et privé de Soignies et de Braine-le-Comte. Constitué sous la forme d’une Association régie par la loi du 8 juillet 1976 (Loi sur les C.P.A.S.), il a également pris la forme d’une association sans but lucratif (A.S.B.L). Son pouvoir organisateur est constitué de 4 personnes morales : deux publiques (la Ville et le C.P.A.S. de Soignies) et deux privées (l’A.S.B.L. de la Mutualité chrétienne Centre Hospitalier de Soignies et de Braine-le-Comte et l’A.S.B.L. « Les Amis du CHR de la Haute Senne »). Cette structure paritaire est garante du pluralisme de l’institution.

  • CHU de Poitiers : un centre dédié aux activités cardio-vasculaires

    Dans le cadre du développement de ses activités de recours régional, le Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers a lancé la construction
    d’un centré dédié aux activités cardio-vasculaires. Architecturalement connecté au principal ensemble immobilier du CHU, ce nouveau
    bâtiment doit permettre de réunifier les activités de court séjour de l’établissement, aujourd’hui localisées dans le pavillon René-Beauchant pour les activités de cardiologie et de chirurgie cardiaque.

  • Edito Spécial – Printemps/Eté 2016

    Le programme de travail de l’Union Internationale des Architectes « Santé publique » à Paris en 2018 !

    À l’occasion de leur séminaire annuel qui s’est tenu à Dalian (Chine) du 23 au 25 mai 2015, les membres organisateurs du programme de travail de l’UIA « Santé Publique » ont adopté, à l’unanimité, une motion faisant de Paris la ville hôte de leur rassemblement annuel en 2018. La capitale française succèdera à Doha (Qatar, 2016) et Séoul (Corée du Sud, 2017). Le choix de Paris pour accueillir ce séminaire annuel positionne la France comme premier représentant de toute l’Europe.

    Organisé conjointement avec le Programme universitaire mondial sur la santé et l’architecture (GUPHA), ce séminaire se déroulera en marge du salon Paris Healthcare Week 2018, en co-organisation avec la rédaction de la revue Architecture Hospitalière.

    Le groupe de travail «Santé publique» apporte l’expérience et le savoir-faire des professionnels les plus aguerris à l’architecture hospitalière lors de leur séminaire qui se tient, chaque année, dans une région différente du globe. Ce rendez-vous annuel est organisé conjointement par l’UIA et les instances gouvernementales et évènementielles du pays hôte.

    Durant les 3 ou 4 jours de l’événement, des visites d’hôpitaux sont proposées, ainsi que des rencontres avec des membres officiels de l’administration nationale et des professionnels de santé.

    Plusieurs conférences sont également organisées durant lesquelles chaque membre peut présenter un abstract correspondant à un thème commun prédéfini. Ainsi, ces différents témoignages apportent aux séminaristes une vision globale des réponses architecturales envisageables dans le cadre d’un thème précis.

    À Paris, le séminaire annuel réunira plusieurs centaines d’architectes venus du monde entier, apportant ainsi leur contribution aux réflexions préfigurant l’hôpital de demain. Cette dynamique d’échange est une opportunité exceptionnelle pour la France, permettant aux hospitaliers, aux architectes, aux industriels ainsi qu’à tous les acteurs réfléchissant à l’avenir de nos établissements de santé, de partager leur vision sur l’évolution nationale et internationale du parc hospitalier tant au niveau architectural, technologique, qu’humain.

    La préparation de cet événement unique est dès maintenant mise en oeuvre afin d’associer, à ce séminaire, tous les acteurs soucieux du devenir de nos établissements de santé. Ainsi, vous pourrez participer aux réunions préparatoires dans l’optique de faire de ce rendez-vous une opportunité unique en matière d’échange, de réflexion et de partage d’expérience. Nos voisins européens seront également intégrés à ces réunions préparatoires afin de démontrer la dynamique européenne liée à l’évolution du parc hospitalier.

  •