• Centre Hospitalier Emile Mayrisch : innovation et ambition pour répondre aux défis de l’hôpital de demain

    Le Centre Hospitalier Emile Mayrisch (CHEM) est aujourd’hui non seulement le plus grand hôpital du Sud du Luxembourg, mais surtout un hôpital aux valeurs humaines proche du citoyen. L’établissement est organisé autour de trois sites : Esch/Alzette, Niederkorn et Dudelange. Le CHEM est d’ailleurs actuellement engagé dans un ambitieux projet de réunification.

  • Centre Hospitalier d’Auxerre : un schéma directeur ambitieux pour reconfigurer l’image de l’établissement

    Le Centre Hospitalier d’Auxerre est l’établissement de référence de l’Yonne Sud dont l’activité se concentre sur les secteurs de Médecine Chirurgie Obstétrique et de soins de suite. Ses points forts concernent notamment les activités de cardiologie, d’oncologie ou encore d’obstétrique.

  • Le CHU d’Angers investit pour son territoire

    Le CHU d’Angers est un hôpital universitaire d’excellence qui représente l’expertise et l’innovation tout en demeurant au coeur de son territoire. Son site en coeur de ville de 36 hectares est un véritable atout pour l’hôpital, notamment en matière de développement. Aujourd’hui, le CHU emploie près de 6400 collaborateurs pour 1500 lits et places. Avec plus de 175 000 patients par an et une activité médico-chirurgicale de pointe, le CHU d’Angers est donc un établissement de santé de premier plan.

  • Restructuration du CHU Poitiers : anticiper l’hôpital de 2020

    Le Centre Hospitalier Universitaire de Poitiers compte plus de 1 900 lits et places, répartis sur trois sites : l’hôpital de la Mil.trie, le site de Lusignan et celui de Montmorillon. Ces 10 dernières années, le site de la Milétrie a été profondément restructuré suite à une succession d’opérations de modernisation et de construction. De nouveaux bâtiments comme le bâtiment administratif Agora (2016) ou encore le Centre Cardio-Vasculaire (2017) ont ainsi permis d’optimiser les différents équipements du CHU.

  • Edito Automne/Hiver 2017/2018

    Rendez-vous à Paris en Mai 2018

    En mai prochain, la France aura l’honneur d’accueillir le séminaire annuel du groupe de travail « Santé Publique » de l’Union Internationale des Architectes, un rendez-vous d’ampleur international rassemblant toutes les r.flexions men.es au niveau mondial, permettant ainsi aux professionnels d’avoir une vision universelle de l’évolution du parc hospitalier. Depuis plus d’une dizaine d’années, la rédaction d’Architecture Hospitalière vous fait partager les réflexions de tous les grands noms de la conception, de l’ing.nierie et de la construction, en France et en Europe, sur le devenir de l’hôpital. Il était donc naturel pour la revue de s’impliquer fortement dans l’organisation de ce rendez-vous qui se déroulera en marge de la Paris Healthcare Week 2018.

    Aujourd’hui, le monde doit faire face à d’énormes défis en matière de santé dans un contexte d’instabilité qui impacte fatalement les possibilités d’évolution et les opportunités de mutation. Le changement climatique, la fragilité économique, les actes terroristes ou encore la migration de masse sont autant de menaces existentielles qu’il faut prendre en compte pour bien comprendre l’importance des défis qui nous attendent en matière de santé. Par ailleurs, les progrès de la science et de la médecine donnent un rythme – plutôt soutenu – à cette évolution nécessaire. Nous faisons également face à un glissement de paradigmes en matière de diagnostic et de prise en charge qui nécessite des changements fondamentaux dans la prestation des soins mais également dans la conception des établissements de santé.

    En parallèle, les progrès rapides des techniques et des technologies de l’information nous fournissent les outils nécessaires à la refonte des systèmes et des process tout en transformant le diagnostic et le traitement. Tous ces éléments nécessitent, à leur tour, une redéfinition des typologies de conception et de construction. Dans ce contexte, cette mutation des modes de vie et des prises en charge ainsi que l’évolution des technologies demandent de réfléchir autrement la programmation architecturale, la conception du bâti, l’évolutivité des bâtiments et la flexibilité des équipements. Tous les acteurs impliqués dans ces projets doivent donc avoir voix au chapitre.

    Pour toutes ces raisons, nous avons d.cid. de co-organiser cet événement interdisciplinaire d’ampleur internationale r.unissant tous les acteurs impliqués dans les réflexions d’aujourd’hui pour penser l’hôpital de demain. Nous sommes convaincus de l’importance d’une approche globale pour redéfinir les systèmes de santé par l’échange de connaissances et d’expériences mais également par la recherche d’une synergie efficiente dans la conception des services de santé, prenant en compte l’évolution des technologies et de l’environnement hospitalier. Nous avons dans ces domaines du retard à rattraper. Aujourd’hui, la France doit trouver sa place dans cette dynamique et dans ces réflexions menées à l’échelle de la planète.

    Hospitaliers, médecins, directeurs, ingénieurs, architectes, bâtisseurs, programmistes, sociologues, étudiants… : nous comptons sur vous pour faire entendre vos voix lors de ce rendez-vous exceptionnel plaçant ainsi notre pays au premier rang des acteurs internationaux réfléchissant à la modernisation des systèmes de santé.

    Christophe Pradier
    Coordinateur de la rédaction

  •