• Projet DELTA du CHIREC : un projet centré sur le patient et attaché au bien-être des médecins et du personnel

    Le CHIREC, Centre Hospitalier Interrégional Edith Cavell est né de fusions successives entre plusieurs sites hospitaliers. Actuellement composé de cinq sites (Edith Cavell, Parc Léopold, Basilique, Ste-Anne St-Remi, Braine-l’Alleud – Waterloo) et d’un centre médical (Europe Lambermont), le CHIREC assure les traitements dans l’ensemble des domaines médicochirurgicaux, excepté la chirurgie cardiaque et la cardiologie interventionnelle.

  • KOS Partners / HCm : Travailler sur les pratiques pour concevoir aujourd’hui l’hôpital de demain.

    La réhabilitation améliorée ainsi que la mise en place des suivis à domicile commencent à révolutionner les pratiques. Il devient aujourd’hui nécessaire de comprendre et d’anticiper cette évolution afin de pouvoir adapter la conception de vos établissements. Dans ce contexte, HCm et KOS Partners proposent une méthode innovante qui intègre le coeur des problématiques des acteurs de la santé.

  • Paris Healthcare Week – Village des Architectes 2017

    Pour mieux communiquer entre professionnels de santé, faciliter le partage d’informations sur le patient entre ville et hôpital et sécuriser son parcours, les solutions et outils innovants favorisant la collaboration entre la médecine hospitalière, libérale et médico-sociale auront une place prépondérante au sein de la nouvelle édition de la Paris Healthcare Week.

  • CHU Grenoble Alpes : l’innovation au service de la santé

    Avec plus de 2 100 lits et places, le CHU Grenoble Alpes est le 12e hôpital de France le plus important. Employant près de 8 000 professionnels dont 1 700 médecins, l’établissement dispose d’un plateau technique performant et dispense des soins hautement spécialisés. Depuis plusieurs années, le CHUGA est lancé dans plusieurs opérations de modernisation : un nouveau Centre de Gérontologie, un nouveau Plateau Technique, un nouveau Plateau Interventionnel ou encore la rénovation de l’Hôpital Michallon.

  • Edito – Printemps Eté 2017

    David Entibi

    Dans le cadre des relations internationales, l’immersion de nos concepteurs et dirigeants hospitaliers dans un autre système de santé fait aujourd’hui partie de l’esprit d’ouverture dont nous avons besoin pour mieux appréhender le devenir de nos établissements. Après un premier voyage d’étude au Texas en octobre 2015, un groupe pluridisciplinaire d’une quarantaine de spécialistes (architectes spécialisés en santé, représentants de grands établissements européens de santé, constructeurs et industriels) a traversé le Japon (Tokyo, Nagano, Kanazawa, Kyoto, Kobe, Osaka) pendant une douzaine de jours afin de s’immerger dans son système de santé et ainsi découvrir les spécificités infrastructurelles et organisationnelles des établissements nippons.

    L’organisation des voyages d’étude nous permet de créer une dynamique d’ouverture et de dialogue entre les professionnels désireux de se retrouver dans un cadre moins réglementaire et officiel que les échanges traditionnels entre concepteurs et maîtres d’ouvrage lors des phases de concours. Par ailleurs, l’immersion dans un système de santé étranger permet aux acteurs de l’hôpital de demain de dresser un bilan sur les pratiques et techniques utilisées en France et en Europe, de réfléchir sur les autres modes de conception et de réalisation d’établissements de santé, voire même de se remettre en question sur certains process.

    Toute l’équipe de rédaction de la revue Architecture Hospitalière profite de l’expertise du réseau international du Groupe de Santé Publique de l’UIA et des étroites collaborations qu’elle entretient avec les représentants de plus de 30 pays pour élargir sa réflexion autour de la conception en santé et ne pas réduire l’hôpital du futur à un simple concept lié à la vision de ceux qui l’imaginent. Ainsi, à l’automne dernier, la délégation européenne a répondu à l’invitation du Professeur Yasushi Nagasawa, l’un des plus grands concepteurs japonais d’établissements de santé et membre du Groupe de Santé Publique de l’UIA.

    Les participants à ce voyage ont pu parcourir certains des établissements les plus modernes et les plus emblématiques de l’archipel nippon comme l’Hôpital Universitaire de Tokyo, le Chiba Nishi Hospital, le Tokyo Metropolitan Children’s Medical Center, l’Ashikaga Redcross Hospital, le Saku Medical Center de Nagano, le Kaga Medical Center ou encore le Kobe Children Hospital. L’accueil chaleureux et professionnel qui a été réservé à cette délégation a permis à tous ses membres de mieux comprendre la philosophie et l’art de vivre de nos amis japonais au travers des projets de santé qui ont marqué l’évolution du parc hospitalier nippon.

    Nous avons pu à notre tour leur faire partager l’excellence de notre savoir-faire en accueillant une délégation japonaise au printemps. Ce petit tour de France hospitalier que nous avons organisé leur a donné un avant-goût de l’évolution de notre patrimoine hospitalier qui leur sera présenté lors du prochain séminaire du Groupe de Santé Publique à Paris en mai 2018.

    David Entibi
    Directeur de publication

  •