Les journées d’études et de formation de l’IHF se dérouleront à Paris du 14 au 16 juin 2017

Pour cette 57ème édition, l’accent est placé sur le thème de l’Hôpital et le Numérique qui se déclinera aux niveaux opérationnels dans les différentes thématiques des ateliers. Le monde change, les technologies évoluent, le numérique percole dans nos pratiques et dans nos installations, les organisations se reconfigurent sous la pression continuelle de la recherche de performance. A l’ère du déploiement accéléré du digital, la première séance plénière abordera les thématiques des hôpitaux intelligents et connectés.

Cette année, l’IHF mettra en perspective les nouvelles technologies utilisées dans l’univers technique (BIM, GMAO, GPI…) et médical, à l’instar des IoT (Internet of Things). La seconde séance réunira trois grands cabinets d’architecture de niveau international. Ces derniers vous feront part de leur vision, au regard des grandes tendances, qui orientent et orienteront la conception architecturale et technique du futur. Vous y retrouverez notamment l’influence du numérique, aussi bien au niveau conceptuel qu’au niveau organisationnel.

Elle sera suivie de 8 ateliers thématiques s’articulant autour des enjeux de demain et de la transition numérique : Hôpital et flux, maitrise d’ouvrage, conduite et management de projets, exploitation technique, gestion du patrimoine/GHT, blocs opératoires/confinement biologique, développement durable, gestion de la qualité des risques. Comme chaque année, le congrès rassemblera des conférenciers de haut niveau sélectionnés par le Comité Scientifique des Journées IHF. Ces intervenants feront partager aux congressistes leur expertise métier au travers de retours d’expérience nationaux et internationaux. Plus de 400 participants et 80 partenaires industriels, fournisseurs, prestataires et consultants de l’ingénierie hospitalière sont attendus.

Pour plus d’informations concernant le programme de ces journées, n’hésitez pas à consulter le site officiel de l’évènement en cliquant sur le lien suivant :
www.journees-ihf.com

Publié dans le Actualités. Avec ce permalien.

Abracadabox : Coucou Nous Voilou veut redonner espoir aux jeunes patients pour un premier pas vers la guérison

S’inspirant d’une initiative sud-américaine auprès des enfants malades hospitalisés, l’association Coucou Nous Voilou a conçu l’Abracadabox, un emballage recouvrant complètement les poches de transfusion et de chimiothérapie des patients. Ce boitier original représente quelques uns des héros les plus emblématiques et appréciés des enfants (Titeuf, Captain Biceps, les Schtroumpfs, Lou et bien d’autres…) pour en faire autant de compagnons face à la maladie. Avec cette démarche, l’association souhaite encourager la dédramatisation du traitement de l’enfant et masquer un produit peu esthétique dont la vue peut le mettre mal à l’aise.

Développée en collaboration étroite avec des artistes comme Zep, Tebo ou Julien Neel, l’Abracadabox n’en reste pas moins conçue et entièrement pensée pour répondre aux exigences des services hospitaliers en matière d’hygiène et de sécurité des soins. Fort d’une expérience de plus de 20 ans au sein de l’équipe médicale de l’Hôpital Necker Enfants-Malades, Marc Salem, président de l’association, est tout à fait conscient des impératifs en matière de soin et de prise en charge au sein des services pédiatriques. Pour développer ce boitier, il s’est donc entouré d’un conseil d’administration comprenant, entre autres, un ingénieur et un consultant, et a largement sollicité les équipes des services les plus volontaires pour s’impliquer dans le développement de cette solution.

Sur la base de ces échanges, de nombreux ajustements ont été faits pour permettre à cette solution de respecter pleinement les demandes des équipes hospitalières, dans l’intérêt du patient. Entre autres, grâce à une large ouverture sur sa face arrière entièrement transparente, l’Abracadabox  permet un accès total et permanent à la poche de transfusion ou de chimiothérapie du patient, tout en masquant le produit derrière une image et des couleurs plus joyeuses pour l’enfant.

Les premières Abradacabox seront installées à partir de février 2017 dans plusieurs services pédiatriques d’établissements volontaires pour soutenir les démarches de l’association. Parmi eux citons l’hôpital Antoine Béclère de l’AP-HP, le CHU de Besançon, le CH d’Argenteuil, le CHU de Clermont-Ferrand, deux services du CHU de Dijon, l’Hôpital Brabois de Nancy, le CHU de Toulouse, les Hôpitaux Universitaires de Strasbourg, le CHR Metz Thionville, le CH de Chalon-sur-Saône, l’Hôpital de Nyon en Suisse, le CHU de Poitiers et 2 services de l’Hôpital Universitaire Des Enfants Reine Fabiola (HUDERF) de Bruxelles.

Pour plus de renseignements n’hésitez pas à visiter le site officiel de l’association
COUCOU NOUS VOILOU !

Pour contacter l’association :

01 49 80 12 28

Association Coucou Nous Voilou !
22, Quai de la croisette, 94 000 Créteil

Coucou@CoucouNousVoilou.fr

 

 

Publié dans le Actualités, avec les mot(s)-clef(s) , , , , , , . Favori avec ce permalien.

Les ingénieurs biomédicaux se donnent rendez-vous à Nantes

Les journées de l’Association Française des Ingénieurs Biomédicaux (AFIB) se tiendront cette année du 21 au 23 septembre à la Cité des congrès de Nantes. Ce rendez-vous est l’occasion d’échanges entre professionnels du domaine de la santé, mais également un lieu de rencontre avec les industriels, vecteurs privilégiés de l’accès à la connaissance des innovations.

Pour cette édition 2016, les organisateurs ont retenu deux thématiques importantes : l’urgence et l’Hôpital connecté.

Ces journées verront apparaitre quelques évolutions tout en maintenant un cap commun aux précédentes journées.

logo-afib2Plus de précisions avec Geneviève Gaschart, Présidente de l’AFIB

Comment s’est fait le choix des deux thématiques centrales de cette édition 2016 ?

Geneviève Gaschart : Les urgences sont, cette année, au cœur de nos échanges car elles restent l’entrée principale des patients au sein des hôpitaux. Nous évoquons cette spécialité pour accompagner son adaptation rapide à un contexte nouveau. En effet, nous constatons clairement une diminution de la prise en charge de la population par les professionnels de santé de ville, notamment en raison de différents facteurs parmi lesquels le retrait de la médecine libérale de certaines zones géographiques. De ce fait, les habitants s’orientent bien plus rapidement vers les services d’urgence hospitaliers qui reçoivent des cas plus ou moins graves. D’autre part, durant ces journées, nous aborderons les évolutions technologiques pour nous interroger, ensemble, sur la meilleure manière d’intégrer au sein de l’hôpital les nouveaux outils de communication, de surveillance et de suivi du patient, entre autres. Comme les années précédentes, ces deux thématiques seront traitées par des ateliers, des conférences et des tables rondes.

Quels sont les enjeux liés aux urgences pour les ingénieurs biomédicaux ?

G. G. : Les urgences sont comprises dans un plateau technique très vaste. L’hôpital accueillant en urgence des cas toujours plus variés, nous devons réfléchir aux différentes filières de prise en charge possibles pour adapter le plateau technique aux différents besoins liés à l’activité (« bobologie », déchoquage, etc.). Avec les participants aux journées, nous évoquerons comment l’ingénierie biomédicale peut soutenir le développement d’un plateau technique performant, répondant aux besoins des professionnels de santé et intervenant dans un environnement spécifique sur les plans architectural et financier.

Comment l’ingénieur biomédical appréhende-t-il la révolution numérique bousculant le domaine hospitalier ? Comment est-il impliqué ?

G. G. : Nous ressentons clairement l’impact des progrès numériques dans le transfert de données entre spécialités et dans certains secteurs spécifiques qui bénéficient de nouvelles solutions. Les services de cardiologie et de gynécologie-obstétrique profitent, par exemple, de nouveaux éléments de surveillance à distance. Nous constatons, grâce aux progrès du secteur numérique, un élargissement de la communication des données entre les équipes hospitalières. En tant qu’ingénieurs biomédicaux, nous devons maintenir nos échanges avec les informaticiens et les personnels médicaux et soignants. Il nous faut, ensemble, garantir l’utilisation efficace de ces données et leur sécurisation. Nos efforts et l’utilisation de systèmes modernes de suivi du patient doivent aller dans le sens de la politique de santé nationale prônant une réduction du séjour du patient en environnement hospitalier tout en assurant la qualité de sa prise en charge.

Quelles seront les autres nouveautés abordées lors de ces prochaines journées ?

G. G. : Cette année, nous aborderons l’impact de la mise en place des Groupements Hospitaliers de Territoire (GHT) et de leur politique sur l’environnement biomédical à l’hôpital. En parallèle de l’intégration d’une politique d’ouverture dans la politique médicale des établissements de santé, les ingénieurs biomédicaux hospitaliers sont sollicités pour réaliser un bilan de l’état des équipements biomédicaux de chaque établissement composant les GHT. Une fois cet exercice réalisé et le guide du projet médical clairement établi, les ingénieurs biomédicaux pourront élaborer plusieurs hypothèses concernant l’évolution du parc biomédical et son adaptation aux nouveaux besoins des établissements.

Publié dans le Actualités, Evènement, Technologie, avec les mot(s)-clef(s) , , , . Favori avec ce permalien.

HOPITECH 2016 à Saint-Etienne les 4/5 et 6 octobre

«MAITRISE DES RISQUES ET JUDICIARISATION :
Comment prévenir et gérer une mise en cause personnelle ?»

Les cadres techniques doivent faire face aux évolutions récentes des réglementations techniques. L’organisation des services logistiques doit s’articuler dans ce contexte en intégrant avec fiabilité et pérennité les obligations de contrôle et de surveillance pour une maitrise des installations.

hopitech-photoDu fait de leurs missions, les cadres techniques sont quotidiennement confrontés à la gestion des risques qui les exposent à une judiciarisation personnelle.

Au-delà des méthodes de gestions des risques, les trois jours de formation permettront aux stagiaires d’anticiper et de conceptualiser les conséquences impactant leurs pratiques professionnelles.

L’édition 2016 d’HOPITECH, qui se déroulera à St Etienne du 4 au 6 octobre 2016, sera l’occasion d’aborder toutes ces questions autour de conférences, tables rondes, débats et ateliers techniques.

HOPITECH en Bref…

Créées en 1994 par des ingénieurs et techniciens supérieurs hospitaliers (réunis au sein de l’ANATH, devenue H360) pour des ingénieurs et des techniciens supérieurs, les journées de formation HOPITECH, qui ont lieu chaque année, ont une triple mission : approfondir les connaissances dans le domaine des techniques et de l’ingénierie hospitalières, créer des réseaux favorisant les échanges entre les professionnels et former les cadres et les experts aux enjeux techniques et logistiques. Ouvert à tous les acteurs de l’ingénierie hospitalière.

Chiffres clés :

– Un groupement de 4 associations, soit un réseau de 700 adhérents. Une équipe logistique, organisationnelle et scientifique de 50 personnes
3 jours dédiés à la formation 500 stagiaires
52 heures de formation 100 visiteurs
60 conférences120 exposants du monde industriel
12 ateliers techniques et thématiques 70 intervenants

logos-hopitech

HOPITECH St Etienne du 4 au 6 octobre 2016
23 rue pierre et Dominique Ponchardier 2100 ST ETIENNE
Plus d’infos sur www.hopitech.org

Publié dans le Actualités, avec les mot(s)-clef(s) . Favori avec ce permalien.

Architecture Hospitalière N°20 maintenant en ligne

Architecture Hospitalière N° 20 est maintenant présent sur notre site.

N’hésitez pas à consulter nos articles et à télécharger les différents extraits laissés librement à votre disposition.

Nous vous invitons également à consulter le site officiel de notre revue Hospital Partenaire pour découvrir notre dernier numéro en cliquant sur ce lien :

Hospital Partenaire Magazine

Pour commander simplement et recevoir rapidement votre numéro d’Architecture Hospitalière ou d’Hospital Partenaire, en version papier ou numérisée, rendez-vous sur notre boutique en ligne :

Eshop.architecture-hospitalière

Publié dans le Actualités, Collection, Magazine Automne/Hiver 2015/2016. Avec ce permalien.

Retrouvez Architecture Hospitalière sur Facebook

logofacebookLa revue Architecture Hospitalière est présente sur Facebook.  N’hésitez pas à consulter nos pages pour retrouver nos reportages et nos publications autour des projets architecturaux et hospitaliers actuels les plus marquants en France en suivant Architecture Hospitalière sur Facebook.

Publié dans le Actualités, avec les mot(s)-clef(s) , , . Favori avec ce permalien.

Medipages, un nouvel outil destiné aux directeurs de maisons de retraite et aux responsables de services dédiés aux seniors.

MedipagesMedipages est un nouvel outil destiné aux directeurs de maisons de retraite et aux responsables de services dédiés aux seniors. Il permet une mise en relation simple et pratique entre les familles à la recherche d’une structure d’accueil adaptée pour un proche âgé et les établissements concernés.

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site internet officiel de Medipages : www.medipages.org

Publié dans le Actualités, avec les mot(s)-clef(s) , . Favori avec ce permalien.
HopitalExpo Mediterranee

La première édition d’HopitalExpo Méditerranée à Marseille

Organisé par PG  Promotion, à l’initiative de la Fédération Hospitalière de France (FHF), en coordination avec les Assises hospitalo-universitaires et en collaboration avec les trois fédérations de l’hospitalisation privée (FEHAP, FHP et UNICANCER), HopitalExpo Méditerranée, qui se tiendra les 3 au 4 décembre Parc Chanot, à Marseille, en même temps que les Assises Nationales Hospitalo-Universitaires, a pour ambition d’être le rendez-vous d’affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen. Il s’impose comme un évènement international majeur de la santé en 2014. Dans un contexte international de plus en plus largement ouvert au transfert de savoir-faire en santé, HopitalExpo Méditerranée est destiné à accueillir au cours de deux journées, porteurs de projets et financeurs dans les domaines de l’expertise médicale, du management hospitalier, de la construction et de l’ingénierie hospitalière, de la formation, des achats, de la R&D et de la R&T. En parallèle, un cycle de conférences animés par des experts internationaux reconnus permettra d’échanger et d’interagir sur des thèmes d’actualité : les besoins actuels en santé dans les pays du bassin méditerranéen, l’impact des innovations et des nouvelles technologies en santé,  et le financement de la santé en méditerranée, notamment les réponses françaises, le rôle des états, des bailleurs, des fondations et des fonds d’investissement. Nous vous invitons vivement à participer à cette première édition d’HopitalExpo Méditérranée qui s’annonce comme un évènement international majeur qui regroupera 100 exposants, 1 200 visiteurs professionnels, 200 congressistes, 20 délégations étrangères venues d’Afrique francophone, d’Europe du Sud, du Proche et Moyen Orient, ainsi que trois sessions plénières et des workshops BtoB.

Cette manifestation a pour objectifs de créer les conditions optimales d’une coopération hospitalière internationale en mobilisant les porteurs de projets, les acteurs institutionnels et les entreprises du secteur de la santé, de stimuler les échanges de bonnes pratiques et de mettre en avant l’innovation et la R&D. Elle compte également favoriser les rencontres BtoB pour une meilleure collaboration entre professionnels de la santé des pays francophones. Ville d’échanges ouverte sur le monde, Marseille regarde vers le sud, vers l’Europe et vers l’Afrique. Voilà pourquoi HôpitalExpo Méditerranée a décidé de poser ses valises dans la cité phocéenne pour cet événement résolument international. Au coeur de la ville, Marseille Chanot bénéficie d’une très bonne accessibilité, à seulement cinq stations de métro directes de la gare TGV Saint-Charles qui relie Paris en trois heures. L’aéroport international Marseille-Provence, à 30 minutes du Palais des congrès et des expositions, est l’autre atout en matière d’accessibilité car il propose plus de 100 destinations, dont 38 pays en liaison.

Pour vous présenter cet évènement plus en détails voici le programme détaillé des deux jours de salon :

Mercredi 2 Décembre

14 H 00 – 16 H 00 : Discours d’accueil ;
Intervanants : Frédéric Valletoux, Président de la FHF, Jean-Jacques Romanet, Directeur général Assistance Publique-Hôpitaux de Marseille et Guy Moulin, Président de la Commission Médicale d’Etablissement, AP-HM

14 H 30 – 15 H 00 : Les enjeux des systèmes de santé dans les pays du bassin méditérranéen : la contribution de l’expertise française ;
Intervenants : Hubert Védrine, ancien Ministre des Affaires Etrangères

15 H 00 – 18 H 00 : Session Plénière N°1 : Les besoins actuels en santé dans les pays du bassin méditérranéen ;
modérateur : Jean-François Girard, ancien Président de l’IRD (Institut de Recherche pour le Développement) et du PRES (Université Paris Cité)

15 H 00 – 16 H 00 : Table Ronde N°1 – Nouveaux besoins en santé ;
Intervenants : Dominique Kérouedan (Collège de France), Dr Ala Alwan (Directeur Régional OMS EMRO ou Responsable système de santé d’EMRO), Intervenants de PSEM Algérie

16 H 00 – 17 H 00 : Table Ronde N°2 – Place de l’hôpital dans les systèmes de santé ;
Intervenants : Eric de Roodenbeke (FIH), Belghiti Alaoui (SG ministère de la santé du Maroc) et Hedi Achouri (EdR), Tunisie

17 H 00 – 18 H 00 : Table Ronde N°3 – Les besoins en formation ;
Intervenants : Pr Yvon Berland (Président Université Aix-Marseille), Pr Jean-François Girard, Pr Antoine Flahault (MOOC ) et un Doyen d’une université libanaise

Jeudi 4 Décembre

09 H 00 – 12 H 30 – Session Plénière N°2 : L’impact des innovations et des nouvelles technologies en santé : Quelle politique de transfert ? ;
modérateur : Elias Zerhou (Président SANOFI Worldwide R&D)

09 H 00 – 10 H 00 : Table Ronde N°1 – Innovations à l’hôpital ;
Intervenants : Christian Nibourel (Accenture), SPH Conseil, Sonia Ben Cheikh (Ministère de la santé Tunisie), PSEM (Algérie,…), Europe (Espagne, Italie, Suisse,…

10 H 00 – 11 H 00 : Table Ronde N°2 – Recherche et Développement ;
Intervenants : Patrice Debré (AP-HP), Jean-Michel Severino (ancien DG AFD, président d’Investisseurs et Partenaires), Pôle de compétitivité Biomed de Marseille, Pôle Biocancer de Toulouse

11 H 15 – 12 H 15 : Table Ronde N°3 – Réseaux ;
Intervenants : Elias Zerhouni (Sanofi), Pr Didier Raoult (IHU Marseille), Episouth (Institut Pasteur, INvS,…), IRD, Hechmi Louzir (Directeur Institut Pasteur, Tunisie), Dr Marc Sprenger (Directeur de l’ECDC), UE, CIHEAM et Pr Arnold Munnich

14 H 00 – 16 H 00 : Session Plénière N°3 : Les Financements, Rôle des Etats, des bailleurs, des Fondations, des Fonds d’investissements ;
Intervenants : Pr Jean-Louis Reiffers (Economiste), BAD Agnès Soucat (Directrice HD de la BafD), Fattallah Sijilmassi (UPM), Anne Paugam (AFD), CMI et Ministères (Santé, Maee,…)

16 H 15 – 18 H 00 : Conclusion du congrès, Les Fédérations d’hospitalisation à l’international ;
Intervenants : FHF, UNicancer, Fehap, Croix Rouyge, FIH et Eric de Roodenbeke

Workshops du Jeudi 4 Décembre

Le Déploiement de l’expertise française à l’international :

09 H 00 – 10 H 00 : Atelier 1 ;
Les systèmes d’information : big data et gestion des données médicales

10 H 00 – 11 H 00 : Atelier 2 ;
Quality management, accréditation et certification

11 H 00 – 12 H 00 : Atelier 3 ; 
L’ingénierie des plateaux techniques et des laboratoires

14 H 00 – 15 H 00 : Atelier 4 ;
La construction d’un hôpital clef en main : de la programmation à la réalisation

15 H 00 – 16 H 00 : Atelier 5 ;
Hygiène hospitalière

Publié dans le Actualités, Collection, Magazine 2014-2. Avec ce permalien.

Une place toujours plus grande pour l’architecture hospitalière au sein des Salons de la Santé et de l’Autonomie

Les Salons de la Santé et de l’Autonomie 2014 se sont tenus du 20 au 22 mai 2014 à Paris, Porte de Versailles. Pour cette édition, l’équipe de la revue Architecture Hospitalière, en collaboration avec les organisateurs des salons, ont mis en place le premier Village des Architectes, un rassemblement actuellement unique en Europe.

Conférence du Village des Architectes animée par la rédaction de la revue Architecture Hospitalière – ©C.P

Elle disposait pour cela d’un espace ouvert, en accès libre et gratuit pouvant accueillir jusqu’à 50 participants. Durant des conférences interactives de 45 minutes, quatorze cabinets d’architecture français et belges, ainsi que des dirigeants d’établissements hospitaliers, ont présenté leurs réalisations et leurs projets de construction.

Un espace ouvert, en accès libre et gratuit pouvant accueillir jusqu’à 50 participants©FAVART

Un espace ouvert, en accès libre et gratuit pouvant accueillir jusqu’à 50 participants – ©FAVART

Durant ces trois jours de salons, le Village des Architectes a permis aux visiteurs de découvrir certains des projets de construction et de modernisation les plus importants de ces dernières années : la modernisation de l’hôpital Edouard Herriot des Hospices Civils de Lyon, la création de la stérilisation centrale du CHU de Nantes,le regroupement des activités d’hépato-gastro-entérologie du CHU de Bordeaux, la construction du nouveau Centre Hospitalier Princesse Grâce de Monaco (CHPG), le projet CIO-UNILAB du CHU de Liège, la construction de l’hôpital Pierre-Paul Riquet du CHU de Toulouse ou encore la création du Médipôle Lyon-Villeurbanne.

Cette première édition du Village des Architectes a regroupé un grand nombre de participants et attiré de nombreux visiteurs©FAVART

Cette première édition du Village des Architectes a regroupé un grand nombre de participants et attiré de nombreux visiteurs – ©FAVART

Cette année encore, l’architecture hospitalière a mobilisé un grand nombre d’acteurs importants et de visiteurs, tous présents sur le Village des Architectes. Avec un espace bondé pour chacune des conférences, l’architecture hospitalière continue de démontrer son importance et l’intérêt qu’elle suscite auprès des professionnels de la santé et de l’architecture. En dehors des conférences, cet espace dédié a également permis aux architectes de rencontrer et d’échanger avec leurs confrères ainsi qu’avec de nombreux dirigeants hospitaliers. Aussi, pour l’édition des Salons de la Santé et de l’Autonomie de 2015, le Village des Architectes devrait disposer d’un espace deux fois plus important.

Rencontres et échanges entre les architectes et les hospitaliers au sein du Village des Architectes©FAVART

Rencontres et échanges entre les architectes et les hospitaliers au sein du Village des Architectes – ©FAVART

Il pourra ainsi accueillir un plus grand nombre de cabinets d’architecture français, belges ou suisses pour présenter leurs projets les plus emblématiques. Les acteurs de la santé sont souvent trop concentrés sur leurs projets de construction et de restructuration, nécessitant souvent plusieurs années de travail, pour prendre le temps de rechercher et d’étudier les réponses développer en parallèle par leurs homologues. Un événement comme le Village des Architectes a donc toute son importance car il permet à ces professionnels de prendre du recul, de présenter leurs projets, d’étudier les différentes réponses à leurs problématiques et de favoriser l’échange et le partage d’expérience sur le plan national et international.

Marisol Touraine, Ministre de la Santé, visite le Village des Architectes

Marisol Touraine, Ministre de la Santé, visite le Village des Architectes – ©C.P

Publié dans le Actualités, International, avec les mot(s)-clef(s) , , . Favori avec ce permalien.

2ème édition du Medical Devices Project, Product, and Portfolio Forum à Berlin

Comment pouvons-nous assurer que nous mettons l’accent sur les besoins de clients toujours plus exigeants, malgré la diminution des ressources organisationnelles ? 

Le lancement d’un nouveau produit défectueux entraine souvent des pertes financières importantes pour une société, sans parler des conséquences néfastes que cela peut avoir sur la crédibilité de l’organisation. Les entreprises dépensent parfois des sommes colossales pour traiter les problèmes qui surviennent durant le développement de leurs produits, pour s’adapter aux nouvelles avancées et composer avec des règlements qui évoluent quotidiennement. Tout en préservant sa capacité d’anticipation, une entreprise ne peut se permettre de négliger les besoins de sa clientèle. Cet exercice peut paraître complexe, voire, dans certains cas, insurmontable.

Aussi, nous vous invitons à vous joindre à nous pour une session qui illustrera la méthode qu’a adopté Teleflex, une société internationale qui s’engage à fournir des dispositifs médicaux de haute qualité. La société a choisi cette solution comme étant le meilleur moyen de capturer la voix du client, de hiérarchiser et de classer ses besoins pour les mettre en œuvre dans ses travaux de développements de nouveaux produits.

Ce processus est basé sur la collecte des retours d’un échantillon à la fois quantitatif et qualitatif de la clientèle. Il permet ainsi aux entreprises d’évaluer objectivement leurs solutions en cours de développement et de les prioriser, afin de s’assurer que cette nouvelle solution apporte une véritable valeur ajoutée à leurs clients. De plus, cette méthode permet à l’entreprise de concentrer ses ressources sur le développement de la solution la plus pertinente pour sa clientèle.

Regina Earnest, le Directeur du département Développement Stratégique de l’Entreprise de Teleflex, sera l’intervenant lors de cet événement. Après avoir fait carrière dans le domaine médical, Regina Earnest a occupé différents postes de direction au sein du groupe Siemens Healthcare USA, avant d’intégrer la société Teleflex. Dans son rôle au sein de cette entreprise, Regina Earnest se focalise sur des décisions stratégiques impactant directement le portefeuille global de Teleflex, et qui soutiennent la mission et les objectifs d’ensemble de son organisation.

Joignez-vous à Regina lors de la 2e édition annuelle du Medical Devices Project, Product, and Portfolio Forum, les 1 et 2 octobre 2014 à Berlin, en Allemagne. Ce forum servira de guide pratique à travers les tendances entourant le secteur des dispositifs médicaux. Cet événement comprendra des discussions sur l’organisation d’un bureau R&D efficace, les progrès technologiques, la protection de votre entreprise contre les cyber-attaques, et bien plus.

Inscrivez-vous en ligne et bénéficiez de 20% de réduction qui vous sont offerts en tant que lecteur du magazine Architecture Hospitalière. Entrez le code AHM20 dans le champ « Enter marketing code » pour réserver votre place à prix réduit.

Publié dans le Actualités, International. Avec ce permalien.