(c) Marie-Françoise PLISSART

Le CHU Brugmann de Bruxelles face aux nouveaux enjeux organisationnels et architecturaux

Le Centre Hospitalier Universitaire Brugmann est un hôpital public appartenant à la Ville de Bruxelles, à la Commune de Schaerbeek et à leurs CPAS (Centre Public d’Action Sociale) respectifs. Membre du réseau IRIS, l’établissement est affilié à deux facultés de médecine bruxelloises, l’Université Libre de Bruxelles et la Vrije Universiteit Brussel. Le CHU forme, sur le site Horta, un groupement hospitalier (OSIRIS) avec l’HUDERF (Hôpital Universitaire des Enfants Reine Fabiola), et en partenariat avec le Centre de Traumatologie et de Réadaptation.

Situé dans la partie nord de la région de Bruxelles-Capitale, le CHU Brugmann est doté d’une riche palette hospitalière avec trois sites complémentaires (Victor Horta, Paul Brien et Reine Astrid) et d’une architecture spécifique en constante évolution. L’établissement assure la gamme complète des soins aux adultes, à l’exception des services de neurochirurgie, de radiothérapie et de transplantations d’organes. Etablissement public à forte personnalité sociale, le CHU Brugmann oeuvre également à préserver l’accès des patients aux meilleurs soins, sans discrimination basée sur leur origine, leurs convictions, leur situation sociale ou économique.

Hôpital à caractère résolument universitaire, le CHU Brugmann est aussi bien un creuset de recherche (l’un des premiers producteurs d’articles scientifiques du réseau IRIS) qu’un centre de formation des professions de santé. En collaboration avec les facultés de médecine et les Hautes Ecoles francophones et néerlandophones, l’établissement héberge notamment une vingtaine de programmes de post graduat pour médecins spécialistes et de nombreux stages pour infirmiers, sages-femmes et paramédicaux.

Le CHU Brugmann dispose, en outre, de plusieurs centres de référence d’envergure suprarégionale : traitement des assuétudes, physiologie et traitement des apnées du sommeil, rétinologie et réadaptation des patients atteints de basse vision, électrophysiologie cardiaque, chirurgie des malformations cardiaques congénitales, médecine et chirurgie fœtales, dépistage et traitement de l’ostéoporose, immuno-allergologie, sécurisation de la transfusion sanguine, etc. Il organise également la prise en charge pluridisciplinaire innovante des affections fréquentes : grossesses à haut risque, affections cardiaques, athéromatose, diabète sucré, obésité morbide, cancers, troubles somatiques et cognitifs de la sénescence, réadaptation des accidents vasculaires cérébraux et des troubles de l’appareil locomoteur.

Depuis la fin des années 90, le CHU Brugmann s’est lancé dans plusieurs projets de reconstruction et de rénovation, des projets en cours ou planifiés sur ses différents sites. Au programme : construction de nouveaux bâtiments, déménagement des équipes et du matériel, rénovation des anciens bâtiments et réaffectation de la plupart des locaux, le tout en maintenant l’ensemble des activités de l’hôpital en service.

Publié dans le Grands reportages - l'hôpital de demain, International, Magazine 2013-3. Avec ce permalien.