Résidence Butini : favoriser l’autonomie des résidents dans un cadre adapté

La Fondation Butini perpétue une œuvre commencée il y a 150 ans par le Docteur Adolphe Butini et son épouse Elisabeth de la Rive, avec l’exploitation, entre 1853 et 1969, de l’Hôpital pour femmes et enfants indigents à Genève. En 1979, la Fondation Butini a ouvert la Résidence Butini pour personnes âgées, à Onex. Le Foyer de Jour Butini est venu compléter la prestation en 1981. Avec l’évolution des besoins, ces établissements se sont progressivement médicalisés, les maisons de retraite pour personnes âgées se transformant progressivement en établissements médico-sociaux ( E.M.S.), l’équivalent des EHPAD en France. L’accompagnement est centré sur les personnes, le respect de leur identité et de leur dignité, tout en tenant compte de l’environnement spatial et des besoins accrus en soins. Désirant poursuivre cette œuvre pionnière, les membres du Comité de la Fondation Butini se sont donnés pour mission de développer leurs programmes de soins et d’habitat pour les personnes âgées, afin de les adapter à la situation actuelle et d’anticiper les conditions futures. La Fondation gère aujourd’hui deux établissements médico-sociaux : la Résidence Butini et la Résidence de la Rive.

Au début des années 2000, la Fondation a entrepris un projet de reconstruction et d’agrandissement de la Résidence Butini. Avec l’accueil de personnes toujours plus âgées et dépendantes, l’objectif était de proposer un environnement architectural favorisant l’autonomie des résidents dans un cadre adapté. Les travaux ont commencé en 2007 pour se terminer cette année. Pendant cette période de plus de 6 ans, les 89 résidents et le personnel ont vécu de nombreux bouleversements. Ainsi, la moitié des résidents, accompagnée de son personnel, s’est installée dans une unité de l’Hôpital de Loëx pour 4 ans pendant que l’autre moitié est restée dans l’ancien bâtiment de Butini afin que se construise le premier bâtiment. En mai 2010, le premier bâtiment a accueilli les résidents restés à Butini. Fin 2012, les résidents et le personnel ont quitté Loëx pour revenir à Onex. Enfin, en mars dernier, la Résidence Butini a accueilli 43 nouveaux résidents en mars, passant ainsi de 89 à 132 lits.

Publié dans le International, Magazine 2014-1, Médico social. Avec ce permalien.