[© @ yves-andre.ch]

CHUV : Bilan des mesures prises durant la 1ère vague de la crise sanitaire

Au printemps dernier, les établissements suisses, à l’image de leurs homologues européens ont dû faire face à la première vague du coronavirus. Sur le plan sanitaire, le système de santé a tenu le choc même si l’effort a été conséquent pour le personnel hospitalier. Le système vaudois a notamment montré une certaine souplesse à l’image du CHUV à Lausanne qui avait pris, dès la mi-mars des mesures radicales. L’établissement avait notamment procédé à un remaniement de ses services afin d’être en mesure d’accueillir un important flux de patients Covid, certains personnels ayant même dû renoncer à leurs congés pour venir renforcer les rangs des équipes impliquées dans cette lutte contre le coronavirus. Mais si le système a tenu le coup, les conséquences financières ont été – et vont – être très difficiles pour les établissements.

A l’issue de la première vague, le Conseil d’Etat vaudois a d’ailleurs sollicité auprès de la commission des finances du Grand Conseil, qui l’a accepté, un crédit supplémentaire de 160 millions de francs pour compenser une partie des pertes des hôpitaux et institutions sanitaires causées par la crise sanitaire liée au COVID-19. L’annonce en a été faite le 26 juin. Cette somme vise à couvrir le manque à gagner entraîné par la décision fédérale d’interdire les hospitalisations non urgentes, ainsi que les surcoûts liés à la prise en charge des patients COVID. L’impact financier dû à la baisse des activités ambulatoires dans les hôpitaux sera examiné dans un second temps, tout comme les pertes essuyées par les établissements médico-sociaux (EMS) et socio-éducatifs (ESE). Ce total de 160 millions de francs est destiné aux hôpitaux subventionnés (CHUV et établissements de la Fédération des hôpitaux vaudois), aux cliniques privées pour la prise en charge de patients COVID en soins aigus sur la période de mars à mai 2020, à l’Association vaudoise d’aide et de soins à domicile (AVASAD) et au Centre universitaire de médecine générale et santé publique Unisanté.

Publié dans le Actualités, Grands reportages - l'hôpital de demain, International, Magazine AH 37 - Automne-Hiver 2020. Avec ce permalien.