• CHwapi – Phase 2 du regroupement : soigner l’avenir !

    D’ici 2023, le Centre hospitalier de Wallonie picarde (CHwapi) à Tournai va regrouper l’ensemble de ses services sur le site « Union » à l’issue de la Phase 2 de son projet de regroupement et de modernisation. La quintessence de cette Phase 2 n’est pas un projet immobilier, mais bien un projet d’entreprise au service de la communauté, qui mise sur le futur pour remplir la mission du CHwapi : bien-être et être bien.

  • Groupe Cap Santé : Une nouvelle clinique Saint-Jean pour mieux répondre aux besoins de santé

    La Clinique Saint-Jean de Montpellier jouit depuis sa création en 1956 d’une réputation de qualité dans les soins et services qu’elle offre à ses patients. Son plateau technique moderne et doté des dernières technologies, ainsi que ses équipes médicales et paramédicales d’expérience, sont les gages d’une prise en charge optimale.

  • CHU de la Guadeloupe : un projet ambitieux et complexe adapté aux contraintes de la région et aux missions du futur hôpital

    Depuis plusieurs années, le territoire guadeloupéen est marqué par un des projets hospitaliers les plus importants de France, la construction du nouveau CHU de Pointe-à-Pitre. Implanté sur un nouveau site, le futur établissement a été conçu pour assurer dans les meilleures conditions ses missions de soins, de recherche et d’enseignement. Il devra également s’imposer comme un établissement de référence dans la prise en charge de la population à l’échelle régionale.

  • Edito – Printemps 2020

    Gérard Huet

    En octobre dernier, nous avons vécu à Menton un intense moment d’échanges à l’occasion des premières journées dédiées à l’architecture en santé. Après cette première session ivre de promesses, nous vous donnons rendez-vous pour une deuxième édition qui s’annonce tout aussi riche, du 26 au 28 octobre 2020. Nous sommes impatients de vous accueillir à Menton. Lors de la première édition, les nombreuses contributions ont éclairé selon un spectre très large, le sujet de la Santé ; comme témoins attentifs de notre appartenance à une société où la solidarité fonde encore notre citoyenneté. Elles ont permis de mesurer toute la distance entre nos aspirations et les possibles. Aujourd’hui, nous nous devons d’identifier les limites, mais surtout tous les possibles auxquels l’exercice scrupuleux de notre métier d’architecte nous convie. En effet comme le dit si bien C.N. Schultz* : « l’architecture commence dès lors que nous maîtrisons et dépassons les contraintes fonctionnelles ». Elle a pour objectif le dépassement des attentes servicielles et économiques, car son dessein est la définition des significations existentielles que sont les phénomènes naturels, spirituels, humains. La forme spatiale en architecture signifie lieu, parcours, et domaines ; c’est à vrai dire la structure évidente de l’environnement humain.
    Durant nos débats, nous avons entendu que l’acte de conception est et reste l’étape majeure dès lors qu’elle est conduite par la convocation et la convergence des multiples regards. Lors de ces journées de l’architecture en santé, nos propos au très large spectre illustrent particulièrement cette étape, cela nous incite à persévérer. Persévérer signifie interroger le modèle afin de rompre ce processus linéaire qui érige en valeur suprême « projet médical/programme/conception/réalisation », autant d’étapes qui forgent des isolats, tournant le dos à l’interaction, en fait à l’intelligence collective.
    Prolongeons encore nos réflexions en 2020, car nous nous devons d’anticiper, de préfigurer ce que seront nos futurs établissements de soins au service de nos concitoyens. Les évolutions démographiques, sociétales, comme scientifiques et technologiques dessinent des pratiques qui questionnent nos modèles d’hier et ouvrent ainsi un immense champ des possibles. Invités à répondre à ces nouvelles attentes citoyennes, notre aventure collective convie à l’urgence d’une reconquête de l’architecture en Santé. Cette belle aventure collective se poursuivra à Menton, du 26 au 28 octobre prochain ! Nous vous y attendrons encore plus nombreuses et nombreux !

    Gérard Huet

    * Christian Norberg-Schulz : né le 23 mai 1926, à Oslo, décédé le 28 mars 2000, à Oslo, était un architecte, historien et théoricien de l’architecture.

  •